Zehnacker

Église protestante

description du lieu

Le village des «dix champs» ou du «champ de la dîme », situé à 5 km au nord de Wasselonne n'atteint pas les 200 habitants. En 1503, il a été intégré aux territoires ruraux de la ville de Strasbourg, ce qui explique le passage à la Réforme de ses habitants dès la première moitié du XVIe siècle. Enclave protestante au milieu de villages catholiques, Zehnacker a eu son pasteur à demeure jusqu'en 1910. C'est aujourd'hui une annexe de Wasselonne. Le presbytère de 1724, situé à côté de l'église, est un témoin imposant de ce passé.

Le simultaneum a été introduit dans l'ancienne église en 1686. Il dura jusqu'à la construction de la nouvelle église en 1852. Celle-ci a été édifiée selon un modèle original et unique en Alsace : le lieu de culte protestant et le lieu de culte catholique se trouvent sous un même toit, séparés par un mur intérieur. Sur le tympan de la porte d'entrée protestante a été gravée la parole latine «Hic domus dei et porta in cœlum» (C'est ici la maison de Dieu et la porte vers le ciel).
 

La tour, dont la base remonte probablement au XIIe siècle, est commune. Les cloches servent ensemble au village et aux deux communautés. En 2002, avec le concours de la municipalité, les deux paroisses ont acquis deux cloches nouvelles, fondues sur place. Trois cloches, une ancienne et deux nouvelles, rythment désormais la vie villageoise, proclamant la mort et la résurrection du Christ et transmettant l'invitation œcuménique «Qu'ils soient un» (Jean 17, 2). D'ailleurs, depuis de longues années, la fête de Noël à l'église et les fêtes paroissiales sont communes aux catholiques et aux protestants.


Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com