Wasselonne

Église Saint-Laurent

Église protestante à Wasselonne © Christophe Hamm

Église protestante à Wasselonne © Christophe Hamm

description du lieu

Le bourg est passé à la Réforme protestante dès 1525. C’est en 1941 que l’église simultanée de style baroque, construite en 1757, est revenu aux seuls protestants. Elle a acquis une célébrité méritée surtout pour son orgue, œuvre de Jean André Silbermann, instrument de 1745 et donc plus vieux que l’église, car racheté à la Révolution française.

Dans le lieu de culte est conservée l’ancienne chaire de style rocaille, réalisée en bois de chêne. Au-dessus de l’abat-voix sont placées les deux tables de la loi qui rappellent les dix commandements. Sous la chaire se trouve un pélican sculpté, qui est symbole du sacrifice du Christ qui s’est offert jusqu’à la mort pour que ses enfants vivent.


L’ancien autel protestant de l’église simultanée a trouvé place dans la chapelle à l’entrée de l’église. Réalisé en 1820, il est décoré aux quatre angles par les têtes des évangélistes et sur les côtés par une patène avec des hosties ainsi que des épis de blé et une coupe avec des rameaux de vigne, éléments qui rappellent la communion de la sainte cène. Sur la face arrière, sur une Bible ouverte, se trouve l’inscription « Herr, dein Evangelium bleibt in Ewigkeit » (Seigneur, ton Évangile est valable pour toujours).

Les vitraux de la nef, du XIXe siècle, représentent l’apôtre Pierre avec la Bible et la clef, et l’apôtre Paul avec la Bible et l’épée tranchante de la parole de Dieu. Dans le chœur ont été ajoutés en 1974 des vitraux modernes qui rappellent la naissance de Jésus, sa résurrection et la Pentecôte, début de l’Église.
 


Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com