Strasbourg

Église Sainte-Aurélie

Église Sainte-Aurélie © Jean-Marie Stocker

Église Sainte-Aurélie © Jean-Marie Stocker

description du lieu

Sainte Aurélie était la paroisse de la corporation très typée des jardiniers-maraîchers (d'où son nom familier : "d'Gagumer", le concombre). Le réformateur Martin Bucer en fut le pasteur de 1524 à 1531. Le clocher, bâti à l'emplacement culminant de la ville, a deux étages romans surmontés au XIVe siècle d'un beffroi gothique abritant la cloche la plus ancienne (1410) encore en usage à Strasbourg. La nef a été reconstruite de la fin du XVIIe siècle à 1765 (date du portail principal).

C'est la seule église baroque protestante de la ville, style décelable dans le mobilier : orgue de Jean-André Silbermann, 1766, repeint en blanc et or en 1790, reconstruit en 1952 par Mulheisen, et la chaire de 1671, encore marquée par le style "cartilage", décorée des statues des quatre évangélistes et du pélican en "piété", symbole du Christ. Son plancher est réglable selon la taille du prédicateur... Les bancs sont disposés en fer à cheval autour de la chaire et de la table de communion. L'acoustique, sans écho, de cette église se prête particulièrement aux concerts de musique de chambre.


Dans la même cour subsiste l'ancienne école paroissiale, bâtie de 1843 à 1846, devenue aujourd'hui municipale, l'une des 800 école protestantes de France au XIXe siècle.
 

Classé à l'inventaire des monuments historiques depuis 1988 (église)


Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com