Brumath

Église du Château

description du lieu

Les églises Saints Nazaire-et-Celse et la chapelle Saint-Nicolas ont été les propriétés de la paroisse protestante de la fin du XVIe jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, lorsque celles-ci en ruines ont été mises en vente.

La paroisse protestante a acheté en 1803 ce qui restait du magnifique château comtal des Hanau-Lichtenberg afin de le transformer en église, l’année suivante.
L’entrée du côté de la place du Château réserve une belle surprise aux visiteurs. En effet, avec le pavillon Joséphine de l’Orangerie de Strasbourg, cet édifice est l’un des rares témoins du style Empire de la région. Sur la face avant de la chaire de style Empire, un plastron avec l’inscription « Gott allein die Ehr » (à Dieu seul la gloire) rappelle le célèbre Soli Deo Gloria, S.D.G., avec lequel J.S. Bach signa certaines œuvres. Pour l’anecdote, ce plastron devait à l’origine être à l’effigie de l’impératrice Joséphine. Mais, quand la chaire a été livrée en 1810, l’empereur avait déjà divorcé.


À l’occasion de sa première restauration en 1936, le peintre brumathois Krebs, réalisa une magistrale œuvre de 5m sur 4 qui a été placée au fond du chœur. A voir aussi, l'orgue Stiehr et le buffet qui ont été classés monuments historiques après plusieurs modifications et restaurations au cours du XXe siècle.
 

 


Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com