Vallée de la Mossig

Église protestante de Balbronn © Eddy Schimberlé

Église protestante de Balbronn © Eddy Schimberlé

Des chrétiens de tradition protestante sont présents dans la vallée de la Mossig depuis le début du
XVIe siècle. La Mossig est une petite rivière de 37 km de long qui prend sa source en Lorraine non
loin du Schneeberg, « la montagne de neige », pour se jeter dans la Bruche à Avolsheim. Visitez une
sélection d’églises choisies pour leurs aspects remarquables parmi cinq paroisses luthériennes, et
une réformée.


TEMPLE DE COSSWILLER

L’itinéraire commence par la visite du temple de Cosswiller, situé dans la rue Principale. Cosswiller est un village de montagne avec une tradition réformée. Le temple construit en 1820 ressemble à une maison d’habitation à laquelle a été ajouté, en 1863, un petit clocheton. Le lieu de culte est simple et dépouillé.
Église ouverte sur rendez-vous au 03 88 87 14 16


ÉGLISE DE ZEHNACKER

Passez ensuite par Wasselonne pour aller de l’autre côté de la D1 004 à Zehnacker par la D112. Le village des « dix champs » ou du « champ de la dîme » possède une église au modèle original et unique en Alsace. En 1852, pour remplacer une église simultanée, un lieu de culte catholique et un autre protestant ont trouvé place sous un même toit, séparés par un mur intérieur. Sur le tympan de la porte d’entrée protestante a été gravée la parole latine : « Hic domus dei et porta in coelum » (C’est ici la maison de Dieu et la porte du ciel).
Église ouverte sur rendez-vous au 03 88 87 01 68


ÉGLISE SAINT-LAURENT DE WASSELONNE

En revenant plus au sud, à Wasselonne, vous découvrirez l’église Saint-Laurent sur la place du général Leclerc. C’est en 1941 que l’église simultanée de style baroque, construite en 1757, est revenue aux seuls protestants. Elle a acquis une célébrité méritée, surtout pour son orgue. C'est une œuvre de Jean André Silbermann, instrument de 1745 et donc plus vieux que l’église, car racheté à la Révolution française. Le bourg est passé à la Réforme protestante dès 1525.
Église ouverte sur rendez-vous au 03 88 87 01 68


CIMETIÈRE PROTESTANT DE WASSELONNE

Le parcours se poursuit à Wasselonne en direction de Westhoffen, par la D75. À la sortie de la ville se trouve un cimetière protestant dans lequel une originale chaire pastorale a été construite en 1673, sur un plan hexagonal. Sur les murs sont immortalisés dans la pierre les noms des notables de l’époque. Sur une des faces est reproduit un verset du livre de l’Apocalypse 14,13 : « Selig sind die Toten, die in dem Herrn sterben von nun an. Sie ruhen von ihrer Arbeit » (Heureux dès à présent ceux qui sont morts dans le Seigneur. Ils se reposent de leurs labeurs).


ÉGLISE SAINT-MARTIN DE WESTHOFFEN

Arrivé à Westhoffen, distinguez l’église Saint-Martin sur la place de l’Église. L’édifice gothique des XIIIe et XIVe siècles a été remanié et agrandi à la fin du XIXe siècle. Cette église halle, avec ses nefs latérales de la même hauteur que la nef centrale, abrite un ensemble important de vitraux, pour la plupart du XIIIe et XIVe siècles avec des scènes de la vie du Christ.
Église ouverte sur rendez-vous au 03 88 50 38 91


ÉGLISE DE BALBRONN

Dernière étape de cet itinéraire : l’église de Balbronn sur la route principale du village, rue Neuve. Édifiée au milieu d’une enceinte fortifiée, l’église comporte une nef romane. Ce lieu de culte profondément remanié au début du XXe siècle, abrite une importante verrière racontant l’histoire du village et évoquant l’empereur Frédéric Barberousse et la famille des Hohenstaufen. Un aigle noir rappelle le rattachement à l’Empire allemand. Divers objets méritent une attention particulière : le tronc à offrandes du XVIe siècle, le buffet de l’orgue Silbermann de 1747, la chaire en bois sculpté de 1908, ainsi que la curiosité que représente une main de fer, prothèse du chevalier Hans von Mittelhausen des débuts du XVIe siècle.
Église ouverte en journée


Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com