Moselle-Est

En Moselle-Est, un protestantisme récent

Église de Stiring-Wendel © Paroisse de Stiring-Wendel

Église de Stiring-Wendel © Paroisse de Stiring-Wendel

Weidesheim - Sarreguemines - Forbach - Stiring-Wendel - Saint-Avold

Le long de la Sarre et en bordure des forêts de la Warndt, se trouve un protestantisme lorrain récent,
mais non moins dépourvu d’une assise historique marquée par des églises, des personnes et des
lieux de souvenir. Cette présence est étroitement liée à l’essor industriel du XIXe (voir les faïenceries
et les houillères), mais également au déclin récent de celles-ci. Les églises de ce secteur se démarquent
par leur architecture « wilhelmienne », en référence à l’empereur Guillaume II (« Wilhelm »),
et par leur style composite de la période 1870-1918.


CIMETIÈRE ET FERMES MENNONITES DE WEIDESHEIM

Commencez votre balade par une petite escapade au vert dans le lieu-dit de Weidesheim. Ce charmant hameau conserve encore un cimetière et des fermes mennonites, dominés par les restes d’un château fort.
Visites guidées sur rendez-vous au 03 87 02 16 31 - www.kalhausen.com


ÉGLISE PROTESTANTE DE SARREGUEMINES

Remontez ensuite vers le nord par la D 33 en direction de Sarreguemines. Dans la ville, sur la rive droite de la Sarre, ne manquez pas l’imposante église protestante romano-gothique de 1898. À l’intérieur, découvrez une galerie de vitraux resplendissante de couleurs, d’évocations et de symboles. À l’arrière de l’autel se trouve un retable (Saint-Pierre sauvé de la noyade par la main du Christ), provenant de l’église Saint-Paul à Strasbourg.
Dans l’entrée, vous pourrez découvrir un magnifique exemplaire d’une Bible de Tübingen, datant de 1729,
et deux livres mennonites monumentaux : une Bible de 1582 et l’émouvant « Märtyrerspiegel », martyrologe
anabaptiste, datant de 1659.
Visites sur rendez-vous au 03 87 95 16 86

En passant devant le musée de la Faïence, sur la rive gauche de la Sarre, ne manquez pas de consacrer une pensée à l’évocation du baron Alexandre de Geiger, 1808-1891, « patron » de la paroisse protestante et dynamique figure d’industriel, socialement très paternaliste, comportement typique de la grande époque.


ÉGLISE PROTESTANTE DE FORBACH

Retour sur Sarreguemines où vous prenez la voie rapide 32 pour rejoindre Forbach (20mn). Au centre-ville, rue Sainte-Croix, vous pourrez admirer sur votre gauche la façade chatoyante de grès roses et jaunes (1891) de l’église protestante. À l’intérieur vous attendent de remarquables vitraux de Tristan Ruhlmann, à l’ambiance
expressionniste et composées de rouges et de bleus. Enfin, un orgue Haerpfer, avec ses 33 jeux, ses 3 claviers/pédaliers et son buffet remarquable, constitue une nouveauté notable dans l’église depuis 1997.
Visites sur rendez-vous au 03 87 87 39 16


PARC DU SCHLOSSBERG

Afin d’obtenir une vision d’ensemble de la région, montez au parc du Schlossberg, symbole de Forbach. Vous y trouverez des ruines du château, ainsi qu’un lieu de restauration.


ÉGLISE PROTESTANTE DE STIRING-WENDEL

Ensuite, redescendez au centre de Forbach pour vous rendre à Stiring-Wendel (à 5mn). Là, à la gauche de la rue Nationale, montez vers le cimetière. Vous trouverez en face, au 17 rue du Stockfeld, l’église protestante. Son architecture est magnifiée de façon exemplaire par une série de vitraux aux teintes laiteuses, signée Yvonne Maury (1999), sur une thématique chrétienne renouvelée - la rencontre de Paul avec Ananias – ou l’introduction de la croix de Lorraine au coeur de l’églantine de Luther.
Visites sur rendez-vous au 03 87 87 39 13


ÉGLISE PROTESTANTE DE SAINT-AVOLD

Reprenez l’A32 direction Metz, sortie Saint-Avold, direction centre-ville. A partir de 1870, Saint-Avold connait un afflux massif de protestants allemands, civils et militaires. La construction d’une église s’impose dix ans plus tard. L’édifice de style néogothique, œuvre de l’architecte messin Conrad Wahn, sera inauguré le 22 avril 1889. Les verrières – dont une remarquable tête du Christ couronnée d’épines - offrent un bel éclairage tamisé à travers la nef et le chœur. Le mobilier (autel et chaire dessiné par le même architecte) présente une belle unité de style ; l’orgue, avec son buffet néogothique, s’inscrit harmonieusement dans ce décor. Les lambris recouvrant le plafond voûté contribuent à la qualité acoustique du lieu ; de beaux lustres en fer forgé ont trouvé leur place dans ce décor sobre et très esthétique.

Renseignements au 03 87 92 18 38


Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com